Relaciones Internacionales – Comunicación Internacional

EU28 Survey 2018 on coalition building in the European Union (1113 pages)

| 0 Comentarios

ECFR

Une étude de l’ECFR révèle une fragmentation de l’UE préoccupante

Le « EU Coalition Explorer » montre les interactions, les perceptions et l’alchimie entre les 28 Etats membres de l’Union européenne. 

BERLIN, 31/10/2018 – A moins de sept mois des élections au Parlement européen, les 28 Etats membres de l’Union européenne (UE) ne parviennent pas à construire des coalitions stables et solides pour atteindre des objectifs communs, selon une étude menée par le Conseil européen pour les relations internationales (ECFR).

Cette étude a été menée auprès de plus de 800 décideurs politiques et professionnels travaillant sur les affaires européennes. Les résultats de l’enquête biannuelle « EU28 Survey » sont publiés aujourd’hui dans le « EU Coalition Explorer », un explorateur de données interactif qui montre les modèles de coopération actuels, les priorités politiques des gouvernements et leurs préférences de partenariat pour les années à venir.

Les résultats montrent que l’UE est divisée autour de partenariats bilatéraux et de petits groupes qui ne sont pas en mesure de donner un nouvel élan au projet européen en raison de priorités divergentes. Bien que le couple franco-allemand reste la coalition au cœur de l’UE, son poids relatif a considérablement diminué. Et il ne parvient pas à créer une coalition plus large d’Etats-membres désireux de travailler de façon stratégique à une intégration plus poussée de l’UE, les priorités différant fortement d’une capitale à l’autre. D’autres formats triangulaires, comme le Benelux ou celui des pays nordiques, ne présentent pas de relations équilibrées. Le Triangle de Weimar, composé de la France, l’Allemagne et la Pologne, n’est aujourd’hui que rhétorique : les références franco-polonaises apparaissent rarement dans les résultats.

Pour Josef Janning, directeur du bureau de Berlin de l’ECFR, « L’UE a besoin d’un nouveau centre de gravité avec un groupe d’Etats membres favorables à l’intégration. Les capitales européennes doivent travailler ensemble à l’amélioration des mécanismes pour accroître leur coopération quotidienne au-delà de leurs voisins immédiats. Tous les Etats membres de l’UE ont besoin de renforcer leur coordination avec les partenaires dont ils partagent les vues. Le « EU Coalition Explorer » permet d’identifier les lacunes dans les partenariats de chaque pays. »

Note aux rédactions :

L´explorateur de données interactif « EU Coalition Explorer », qui inclut les résultats individuels, les explications sur la méthodologie et l’ensemble de données, est disponible ici.

Pour télécharger le format PDF interactif, cliquez ici.

Les journalistes et chercheurs sont invités à utiliser ces données pour leurs propres analyses.

A propos de l’équipe de projet :

Josef Janning est le co-directeur du bureau de Berlin de l’ECFR et senior policy fellow.
Christoph Klavehn est en chargé des projets sur les données pan-européennes de l’ECFR.
Almut Möller est la co-directrice du bureau de Berlin de l’ECFR et senior policy fellow.

Deja una respuesta

Campos requeridos marcados con *.


Este sitio usa Akismet para reducir el spam. Aprende cómo se procesan los datos de tus comentarios.