Relaciones Internacionales – Comunicación Internacional

La planète est plus « verte » qu’on ne le pensait

| 0 Comentarios

L’actualité scientifique est rarement prodigue de bonnes nouvelles pour l’environnement, la nature, la biodiversité et, en définitive, l’humanité. Il convient donc de se réjouir de l’annonce faite, jeudi 11 mai, par une équipe internationale de chercheurs dans la revue Science.

Elle suggère que le couvert boisé de la planète serait environ 10 % plus étendu que ce qu’avançaient les estimations antérieures. Cette révision à la hausse tient aux forêts des zones arides, jusqu’alors mal inventoriées.

Les formations sylvestres, qui occupent près de 4 milliards d’hectares, se déploient sur 30 % de la superficie des terres émergées. Les images qui viennent à l’esprit à leur évocation sont habituellement celles de luxuriantes forêts tropicales, de rustiques forêts boréales ou de plus sages forêts tempérées. Mais les zones arides – celles où l’évaporation est supérieure aux précipitations annuelles –, qui représentent un peu plus de 40 % de la surface continentale, n’en sont pas dépourvues, elles non plus.

Cette appellation recouvre un large éventail de contextes climatiques, allant des terres dites « subhumides sèches » – principalement constituées de la savane soudanaise, de forêts et de prairies en Amérique du Sud, de steppes en Europe de l’Est et dans le sud de la Sibérie, ainsi que de prairies au Canada – aux régions « hyperarides », où domine le désert, notamment du Sahara et d’Arabie. C’est bien sûr dans la première catégorie, la moins aride, que l’on trouve la majorité des peuplements boisés.

…continuer a lire 

La planète est plus « verte » qu’on ne le pensait
En savoir plus sur http://www.lemonde.fr/biodiversite/article/2017/05/11/la-planete-est-plus-verte-qu-on-ne-le-pensait_5126427_1652692.html#GGhDRWycPCq8XSJg.99

 

Deja una respuesta

Campos requeridos marcados con *.


Este sitio usa Akismet para reducir el spam. Aprende cómo se procesan los datos de tus comentarios.