Relaciones Internacionales – Comunicación Internacional

Les attentats terroristes en Europe depuis 2001

| 0 Comentarios

LE MONDE |  • Mis à jour le 

Par Maxime VaudanoAlexandre PouchardAnne-Aël Durand et Gary Dagorn

Une attaque terroriste meurtrière dans l’Aude est venue s’ajouter, vendredi 23 mars, à la longue liste d’attentats perpétrés en Europe. La France, le Royaume-Uni et la Belgique ont été particulièrement visés ces trois dernières années par l’organisation Etat islamique, alors que la Turquie a été la cible des indépendantistes kurdes. Depuis 2001, on dénombre en Europe au moins 2 365 morts dans des attaques terroristes et près de 8 800 blessés.

Cette carte représente plus de 120 attaques terroristes majeures ayant frappé le continent européen depuis le 11-Septembre 2001. La taille des bulles est directement proportionnelle au nombre de personnes tuées. La carte n’obéit pas à une logique géographique stricte et inclut à la fois la partie européenne de la Russie et la Turquie, membre de la coalition internationale contre l’organisation Etat Islamique et membre de l’OTAN.

Près des trois quarts des victimes du terrorisme en Europe ont péri dans trois types d’attentats : ceux qui ont rythmé le conflit entre les autorités russes et des factions armées tchétchènes au début des années 2000, ou bien lors d’attaques menées par des combattants djihadistes proches d’Al-Qaida puis de l’organisation Etat Islamique à partir de 2014.

Le nombre de victimes du terrorisme en Europe n’est pas réparti de façon égalitaire durant ces quinze dernières années. Une grande partie d’entre elles sont mortes entre 2002 et 2004 dans les multiples attaques qu’ont subies les villes russes de Grozny, Beslan ou Moscou.

Les attentats à la bombe perpétrés à Madrid et à Londres, respectivement en 2004 et 2005, sont parmi les dernières attaques majeures revendiquées par Al-Qaida en Europe, l’influence de cette organisation ayant décliné depuis le début de la guerre contre le terrorisme entreprise par le président américain Georges W. Bush.

Ces dernières années, le groupe Etat islamique a dirigé ses attaques contre l’Europe. La France a été visée par plusieurs attentats de grande ampleur : du 7 au 9 janvier 2015, contre le journal Charlie Hebdo et un magasin casher de Paris, puis le 13 novembre 2015 à Paris et à Saint-Denis, et enfin à Nice où 86 personnes ont été tuées par un camion bélier le 14 juillet 2016.

Mais depuis mi-2015, c’est la Turquie qui paie le plus lourd tribut au terrorisme, car elle est devenue la cible à la fois de l’organisation Etat islamique et des indépendantistes kurdes. Le Parti des travailleurs du Kurdistan (PKK) et le groupuscule extrémiste des Faucons de la liberté du Kurdistan (TAK) multiplient les attaques contre les forces de sécurité turques, en particulier dans le sud-est du pays. Nous n’avons pu recenser que les principales attaques, ce qui nous conduit à sous-estimer le nombre de victimes.

En savoir plus

Relacionado

 

Why are Americans still so afraid of Islamist terrorism?

We haven’t seen anything close to a repetition of 9/11 — and yet U.S. fears of terrorism are just as high as they were right after the attacks.

washingtonpost.com  

Deja un comentario

Campos requeridos marcados con *.


Este sitio usa Akismet para reducir el spam. Conoce cómo se procesan los datos de tus comentarios.