Relaciones Internacionales – Comunicación Internacional

19 septiembre, 2014
por Felipe Sahagún
0 Comentarios

Useful advise for public presentations

 

18 septiembre, 2014
por Felipe Sahagún
0 Comentarios

AfPak, Chine et un « pivot » français vers et dans l’Asie

Il est temps pour l’Europe d’arrêter de se focaliser sur l’« AfPak » et de développer une nouvelle politique à l’égard du Pakistan.

Alors que les affrontements contre le gouvernement continuent dans Islamabad, le Premier ministre Nawaz Sharif, élu l’année dernière, a du mal à se maintenir au pouvoir. L’ancien joueur de cricket Imran Khan et l’ecclésiastique Tahir ul-Qadri accusent le gouvernement de corruption et de fraude électorale et demandent sa démission. Les dernières manifestations qui ont secoué le pays agitent le spectre d’un coup d’Etat.

Dans un nouveau papier, Après l’ « AfPak », Angela Stanzel, chercheuse à l’ECFR, explique qu’il est temps pour l’UE de réfléchir à une nouvelle approche de la question pakistanaise. Depuis les événements du 11 septembre, les Européens voient le Pakistan à travers le prisme afghan – ce qui est devenu l’ « AfPak ».

Angela Stanzel affirme que l’Europe a besoin d’une nouvelle politique qui prenne en compte les dynamiques régionales et les acteurs externes. Cela serait une première étape vers une stratégie européenne plus générale en Asie du Sud.

PDF : Après l’”AfPak” : recadrer la politique pakistanaise de l’Europe

Les dernières publications de l’ECFR sur la Chine et l’Asie: